Comment se déroule l’exécution du morceau imposé ?

La FNEIJMA fournit une liste de 8 à 10 morceaux, 3 semaines avant le début de la session d’examen. Le·La candidat·e choisit 3 morceaux à présenter devant le jury. Les titres de la liste de morceaux imposés sont fournis aux candidat·es par titre de référence. C’est ce dernier qui fera référence quant à la tonalité et à la structure.

A son arrivée devant le jury, le·la candidat·e lui indique son choix de morceaux. Le jury sélectionne l’un des morceaux que le·la candidat·e va interpréter avec les musicien·nes accompagnateur·rices, en suivant leurs consignes.

Le·La candidat·e interprètera une seule fois son morceau devant le jury, il·elle dispose d’environ 5 minutes pour cette partie de l’épreuve.

> Le·La candidat·e exécute le morceau imposé sans partition ni paroles, accompagné·e par les musicien·nes accompagnateur·rices (basse, batterie, guitare, chant). 

> Le·La candidat·e est alors en situation de side-wo·man et doit suivre les consignes des musicien·nes accompagnateur·rices (tempo, changements de structure, interprétation binaire/ternaire, etc.).

> Aucun·e musicien·ne extérieur·e n’est autorisé·e à accompagner le·la candidat·e.

> Le·La candidat·e doit pouvoir jouer sa propre partie. Il·Elle doit également être capable d’interpréter la ligne mélodique, faire un contre-chant, improviser.

> Pour les candidat·es en musiques électroniques, le·la candidat·e veillera à s’aménager un espace de jeu en direct (ex : travail sur des effets, partie jouée en direct au clavier, sur pad ou contrôleur MIDI…) lors de son passage devant le jury.

> Si le·la candidat·e vocaliste a besoin de transposer un morceau imposé, pour des raisons de tessitures uniquement, il·elle devra alors apporter sa propre partition pour chaque musicien·ne accompagnateur·rice, ainsi qu’une copie pour le jury.