La FNEIJMA

A propos


Dès 1990, cinq écoles de jazz parmi les plus renommées fondent la FNEIJ, fédération nationale des écoles d’influences jazz. Progressivement et avec l’adhésion d’autres structures de même influence stylistique, la FNEIJ devient rapidement l’un des organismes représentatifs de l’enseignement jazz en France.

Dès 1992, les écoles de la FNEIJ, de plus en plus traversées par d’autres courants musicaux, ouvrent la fédération à de nouveaux membres orientés vers le rock, la chanson, etc. En 2005, la FNEIJ devient donc la FNEIJ/Musiques Actuelles, la fédération nationale des écoles d’influence jazz et musiques actuelles.

Aujourd’hui conventionnée avec l’État français et le CNV, la FNEIJMA fédère plus d’une trentaine d’écoles et lieux de formation installés sur le territoire national et outremer, et précise dans une charte les conditions éthiques, matérielles et professionnelles de leurs activités.

Objectifs


Forte de l’expérience et des connaissances de l’ensemble de ses adhérents, la FNEIJMA représente un large panel des pratiques d’enseignement des musiques actuelles. Aussi, les objectifs de la fédération s’articulent entre réflexion et opérations concrètes de terrain.

Réflexions

La FNEIJMA est un pôle de recherche et de réflexion

Des observations et des études sont régulièrement faites sur les conditions de l’enseignement à partir du projet pédagogique propre à chaque structure

Des commissions dans lesquelles sont analysées, débattues et proposées des orientations sur :

  • la pédagogie,
  • les différents aspects juridiques, sociaux et professionnels du secteur de la musique,
  • la formation et l’insertion professionnelle des artistes de la musique,
  • l’avenir du secteur de la musique et la place des artistes musiciens dans la société.

Des travaux d’intérêt général : des séminaires, des colloques avec d’autres partenaires sur des thématiques d’enseignement (charte d’enseignement, enseignement artistique, enseignement spécialisé, la reconnaissance des structures d’enseignement).

Par ses recherches, la FNEIJMA souhaite :

  • Contribuer au rééquilibre de l’enseignement musical, notamment par une meilleure prise en compte des spécificités des musiques actuelles.
  • Pérenniser l’action des structures de formation en leur donnant accès au savoir-faire de la fédération, en soutenant la diversité d’initiatives, en renforçant et en aidant à l’éclosion de lieux de formation aux musiques actuelles sur le territoire.

Ainsi, la FNEIJMA travaille en synergie avec l’ensemble des acteurs de la filière des musiques actuelles : lieux d’enseignement privé et public, lieux de diffusion et de création ainsi que leurs représentants nationaux, sociétés civiles, collectivités, etc. et contribue à la défense des droits et à la sécurisation du parcours des artistes.

Actions et opérations

La formation professionnelle

Par la diversité des propositions pédagogiques, la FNEIJMA propose aux élèves, plus qu’un cursus : un parcours. (Cf. Les structures de formation adhérentes de la FNEIJMA)

Le MIMA, Musicien interprète des musiques actuelles. Titre de niveau IV

Conçu en 1997 comme un outil d’évaluation commun à ses membres, le certificat FNEIJMA permet d’articuler les réalités de l’accession à la profession avec les formations musicales dispensées par les écoles. Il a une fonction de référent pour contribuer aux critères d’éligibilité des actions de formation de musicien.

Dès février 2008, le certificat est enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) et prends le titre de Musicien interprète des musiques actuelles, MIMA. Depuis, il peut également s’obtenir par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) conformément à la loi sur la formation continue tout au long de la vie. (Cf. Le titre MIMA)

 

Instances


La FNEIJMA est une association régie par la Loi de 1901, à ce titre elle s’est dotée d’un Conseil d’Administration et d’un Bureau dont les membres sont respectivement élus par l’Assemblée Générale et le Conseil d’Administration.

Le Bureau

Daniel Beaussier, Président
Loïc Lempereur, Secrétaire
Stéphane Riva, Trésorier
Didier Sallé
Elise Schmitt

Le Conseil d'Administration

Daniel Beaussier, EDIM
Sarah Boggs, MUSICAL’ISLE
Marc Chalosse, APEJS
Maet Charles, MUSIQUES TANGENTES
Chantal Charlier, CMDL
Serge Ceccaldi, MUSIQUE ET EQUILIBRE
Gilles Labourey, IMFP
Loïc Lempereur, EF2M
Stéphane Riva, ACP LA MANUFACTURE CHANSON
Didier Sallé, JAZZ À TOURS
Isabelle Tahmazian, JAZZ ACTION VALENCE
Michel Valera, LE CIM
Elise Schmitt, Artificium