Qu'est-ce que la FNEIJMA ?

Créée en 1990 et aujourd’hui soutenue par la DGCA et le CNV, la FNEIJMA fédère plus d’une trentaine de lieux de formation présents sur le territoire national. Forte de l’expérience et des connaissances de l’ensemble de ses membres, la FNEIJMA représente un large panel de pratiques d’enseignement des musiques actuelles. Aussi, les objectifs de la fédération s’articulent entre réflexion et opérations concrètes de terrain.

Des observations et des études (relatives à l’enseignement des musiques actuelles, à l’activité d’artiste musicien·ne, à son insertion professionnelle et à sa place dans la société ainsi qu’à l’avenir de la filière) sont régulièrement entreprises par la fédération pour contribuer au rééquilibrage de l’enseignement musical, notamment par une meilleure prise en compte des spécificités des musiques actuelles, pour pérenniser l’action des structures de formation en leur donnant accès au savoir-faire de la fédération, en soutenant la diversité d’initiatives, en renforçant et en aidant à l’éclosion de lieux de formation aux musiques actuelles sur les territoires.

La FNEIJMA réalise des actions d’accompagnement, de conseil et de formation pour les organismes de formation de la musique et est également l’initiatrice d’actions telle que la création d’un certificat qualifiant pour les musicien·nes interprètes des musiques actuelles : le titre MIMA.

La FNEIJMA travaille en synergie avec l’ensemble des acteur·rices de la filière des musiques actuelles : lieux d’enseignement privé et public, lieux de diffusion et de création ainsi que leurs représentants nationaux, sociétés civiles, collectivités…, conduit des séminaires, des rencontres, etc. et contribue à la défense des droits et à la sécurisation du parcours des artistes de la musique.

L’école du mois

Le CEM, Centre d’Expressions Musicales, est une école de musiques actuelles créée au Havre en 1986. 800 élèves, 1250 élèves adhérents, le CEM est une force culturelle majeure au Havre et
dans la région Normandie. Aujourd’hui, 32 ans après ses débuts, Le CEM a investi 2300m2 de locaux composés de 17 salles de cours, 6 studios de répétition, un studio d’enregistrement pédagogique, un centre de formation, une salle de concert, un bar, une galerie d’exposition et divers espaces détente.
Le CEM devient ainsi un Pôle de Musiques Actuelles, unique en France dans cette configuration. Voilà qui valait bien une inauguration en belle et due forme (et en fanfare, électrique) les 23, 24 et 25 mars 2018. Aujourd’hui le CEM, ce sont donc :
• Des volumes et des surfaces adéquats
• Des traitements acoustiques adaptés
• De la lumière, des arbres et de la transparence
• Un patrimoine réhabilité avec respect et justesse
• Des matériaux simples et résistants
• Des lieux de vie, de rencontres, de partage…

En savoir plus