Comment se déroule l’épreuve d’exécution du morceau libre ?

Cette épreuve dure 5 minutes au total (temps d’installation et de désinstallation compris).

Le/la candidat.e joue un morceau de son choix (forme et esthétique libre). Il/elle a la possibilité de le jouer de quatre manières différentes :

  • En solo.
  • Accompagné.e de ses propres musicien.ne.s (groupe de 5 personnes maximum, candidat.e inclus).
    En respectant les limites du backline présent et en assurant une installation « éclair » (pas de balance).
    Pour des questions d’organisation, le/la candidat.e doit préciser impérativement lors de son inscription si il/elle joue avec d’autres candidat·e·s à l’examen du titre MIMA et fournir leurs noms.
  • Accompagné.e par tout ou partie du trio de musiciens accompagnateurs présent (basse, batterie, guitare). Il n’y a pas de clavier parmi les musiciens accompagnateurs.
    Aucun.e autre musicien.ne personnel·e du/de la candidat.e n’est accepté.e.
    Dérogation : lorsque le morceau comporte une partie chantée, le/la candidat·e instrumentiste peut jouer le thème principal pendant son interprétation ou se faire accompagner par un.e chanteur.se de sa connaissance en plus du trio.
  • Accompagné.e d’un support sonore sous forme de CD, impérativement réalisé par le/la candidat.e (tout playback du commerce est PROSCRIT).
    L’usage de la bande sonore doit être justifié par l’impossibilité de réaliser une orchestration en direct.

ATTENTION : si plusieurs candidat·e·s d’un même groupe se présentent au MIMA, les morceaux libres présentés doivent être différents à chaque passage.