ACTIONS

La FNEIJMA représente ses adhérents au sein de plusieurs instances et commissions externes à la fédération, et travaille avec ses membres sur de nombreux sujets liés à la filière des musiques actuelles.

Les publications et ressources produites par la FNEIJMA sont également consultables sur cette page.

Fédération : commissions et groupes de travail

Les adhérent·es et l’équipe de la FNEIJMA travaillent sur de nombreux sujets en groupes de travail ou en commissions. Selon les sujets, ces groupes sont ponctuels ou pérennes, et leurs missions amenées à évoluer régulièrement. Les groupes et commissions listés ici sont les plus récurrents.

Pédagogie

Ce groupe de travail vise à partager les questionnements et les différentes pratiques pédagogiques des intervenant·es et à proposer des pistes de réflexions et des exemples concrets de terrain aux adhérent·es, par exemple à travers l’organisation de partages d’expérience en région, ou de la ressource pédagogique.

Depuis leur mise en place en 2018, trois partages d’expérience ont déjà été organisés, sur la formation musicale, les musiques électroniques et la place de l’oralité dans l’enseignement de la musique. Ces partages d’expérience visent à échanger autour de pratiques, méthodes, questionnements pédagogiques, et sont ouverts au public. Vous pouvez retrouver les comptes-rendus de ces rencontres ici.

Formation professionnelle

Les membres du groupe de travail analysent et décryptent les différentes évolutions législatives de la formation professionnelle pour informer les adhérent·es et élaborer des actions et des recommandations en direction des différents partenaires de la formation professionnelle. C’est dans ce cadre que le groupe de travail a porté au sein de la fédération la création de sa nouvelle activité : le pôle conseil en ingénierie de formation et de certification.

Égalité

C’est en intégrant la saison égalité 2018 portée par le RIF en région IDF que la FNEIJMA a commencé un travail d’observation et de réflexion sur le sujet des représentations femmes/hommes dans les lieux de formation adhérents.

En 2018, une large étude sur les publics et les équipes des écoles de la FNEIJMA a permis de nourrir l’enquête de 2019 menée avec AJC, Grands Formats, l’ADEJ, en collaboration avec Opale sur la Représentation femmes-hommes dans le jazz et les musiques improvisées. Avec le parrainage du ministère de la Culture et le soutien du CNV. Découvrez la synthèse ou l’étude complète.

Depuis, AJC, Grands Formats et la FNEIJMA continuent de travailler ensemble sur les principales problématiques soulevées par l’étude afin de formuler des propositions concrètes pour les acteur·rices de nos métiers et pratiques, de la formation à la diffusion.

Commission adhésion

Cette commission vise à étudier les demandes d’adhésions, suivant les critères établis par le Conseil d’Administration et à rendre à ce dernier un avis circonstancié sur les candidatures déposées. Cette commission peut également être amenée à faire des propositions au Conseil d’Administration concernant les modalités d’adhésion, etc.

Filière : groupes de travail et représentations

La FNEIJMA représente également ses adhérents au sein de différentes instances, commissions et groupes de travail externes.

Outre les groupes de travail et instances listés ci-après, la FNEIJMA participe régulièrement à des travaux entre fédérations et réseaux nationaux et régionaux.

Égalité

La FNEIJMA participe depuis 2018 au groupe de travail Femmes/Hommes (Labo HF) du RIF. Ce groupe rassemble différentes structures, adhérentes du RIF ou réseaux ou fédérations du secteur. Ce groupe a pour objectifs d’identifier les besoins des structures des musiques actuelles participantes et de proposer des dispositifs et actions visant à y améliorer l’égalité femmes-hommes.

La FNEIJMA travaille également depuis 2019 avec les réseaux AJC-Jazzé Croisé et Grands Formats sur la question de l’égalité, en particulier dans le jazz et les musiques improvisées. De ce travail conjoint, soutenu par le CNV et la DGCA, est née une étude, dévoilée en septembre 2019 au Ministère de la Culture : « Étude sur la représentation femmes/hommes dans le jazz et les musiques improvisées », téléchargeable ici.

Toujours soutenues par le CNM, nos trois organisations poursuivent le travail amorcé par l’étude afin de formuler des propositions concrètes pour les acteur·rices de nos métiers et pratiques, de la formation à la diffusion, et notamment sur le sujet de la déconstruction des stéréotypes de genre et la prévention des violences sexistes et sexuelles.

Conseil National du SMA

La FNEIJMA est membre du Conseil National du Syndicat des Musiques Actuelles. C’est afin de défendre et de faire valoir cet espace intermédiaire du secteur des musiques actuelles que la Fédurok et la Fédération des Scènes de Jazz et de Musiques Improvisées (FSJ) se sont associées pour constituer un syndicat professionnel d’employeurs : le SMA, Syndicat national des petites et très petites structures non lucratives de Musiques Actuelles.

Le SMA s’adresse à toutes les structures à lucrativité limitée, de petite (de 10 à 50 salarié·es) et de très petite taille (moins de 10 salarié·es), se reconnaissant dans ce champ intermédiaire et alternatif, et dont la ou les activités consistent à diffuser des œuvres, et/ou à accompagner les pratiques, et/ou à soutenir la création, et/ou à former les praticiens dans le secteur des musiques actuelles. Le SMA compte à ce jour plus de 400 adhérents.

En outre, la FNEIJMA participe, via ses membres et son équipe salariée, à la Commission Formation professionnelle et insertion professionnelle du SMA.

GTMA

Le GTMA (groupe de travail sur les musiques actuelles) est une instance de concertation regroupant l’État (ministère de la Culture), les collectivités territoriales et les représentant·es des professionnel·les de la filière musicale.

Il est animé par un comité de pilotage regroupant la DGCA (Délégation musique et bureau des pratiques et de l’éducation artistique et culturelle), des représentant·es de collectivités territoriales, des représentant·es de salarié·es et d’employeurs et des fédérations et réseaux du secteur de la musique.

Plusieurs études et travaux thématiques y sont engagés. La FNEIJMA participe activement aux groupes de travail relatifs à la musique jazz, aux pratiques en amateur et à la place des femmes dans les musiques actuelles et improvisées.

Bureau de la FOFC

La FNEIJMA est membre fondateur de la Fédération des Organismes de Formation de la Culture (FOFC), dont l’objet est le développement de la formation professionnelle dans les secteurs techniques, artistiques et administratifs des métiers de la culture et l’accès des professionnel·les de ces secteurs à la formation dans le cadre d’une évolution des compétences au service de leur épanouissement professionnel et de leur employabilité.

La FOFC :

  • Défend la cohérence, la promotion, la recherche et la mise en place de bonnes pratiques dans l’offre de formation, en adéquation avec les besoins des entreprises des secteurs,
  • Agit pour la mise en œuvre d’actions favorables au développement concerté des filières de formation, pour la mutualisation et le partage de bonnes pratiques,
  • Dialogue et collabore avec les instances, institutions et organismes professionnels, partenaires sociaux, instances politiques et les Ministères concernés,
  • Agit pour le maintien et le développement des droits des professionnel·les à la formation.

Publications et ressources

Documents téléchargeables

Étude sur la représentation femmes/hommes dans le jazz et les musiques improvisées : téléchargez la synthèse ou l’étude complète.