La FNEIJMA

A propos


Dès 1990, cinq écoles de jazz parmi les plus renommées fondent la FNEIJ, fédération nationale des écoles d’influences jazz. Progressivement et avec l’adhésion d’autres structures de même influence stylistique, la FNEIJ devient rapidement l’un des organismes représentatifs de l’enseignement jazz en France.

Dès 1992, les écoles de la FNEIJ, de plus en plus traversées par d’autres courants musicaux, ouvrent la fédération à de nouveaux membres orientés vers le rock, la chanson, etc. En 2005, la FNEIJ devient donc la FNEIJ/Musiques Actuelles, la fédération nationale des écoles d’influence jazz et musiques actuelles.

Aujourd’hui conventionnée avec l’État français et le CNV, la FNEIJMA fédère plus d’une trentaine d’écoles et lieux de formation installés sur le territoire national et outremer, et précise dans une charte les conditions éthiques, matérielles et professionnelles de leurs activités.

Objectifs


Forte de l’expérience et des connaissances de l’ensemble de ses adhérents, la FNEIJMA représente un large panel des pratiques d’enseignement des musiques actuelles. Aussi, les objectifs de la fédération s’articulent entre réflexion et opérations concrètes de terrain.

Réflexions

La FNEIJMA est un pôle de recherche et de réflexion

Des observations et des études sont régulièrement faites sur les conditions de l’enseignement à partir du projet pédagogique propre à chaque structure

Des commissions dans lesquelles sont analysées, débattues et proposées des orientations sur :

  • la pédagogie,
  • les différents aspects juridiques, sociaux et professionnels du secteur de la musique,
  • la formation et l’insertion professionnelle des artistes de la musique,
  • l’avenir du secteur de la musique et la place des artistes musiciens dans la société.

Des travaux d’intérêt général : des séminaires, des colloques avec d’autres partenaires sur des thématiques d’enseignement (charte d’enseignement, enseignement artistique, enseignement spécialisé, la reconnaissance des structures d’enseignement).

Par ses recherches, la FNEIJMA souhaite :

  • Contribuer au rééquilibre de l’enseignement musical, notamment par une meilleure prise en compte des spécificités des musiques actuelles.
  • Pérenniser l’action des structures, soutenir les plus petites et leur donner accès au savoir-faire de la fédération, renforcer et aider à l’éclosion de lieux de formation aux musiques actuelles sur le territoire.

Actions et opérations

La formation professionnelle

Par la diversité des propositions pédagogiques, la FNEIJMA propose aux élèves, plus qu’un cursus : un parcours. (Cf. Les structures de formation adhérentes de la FNEIJMA)

Le MIMA, Musicien interprète des musiques actuelles. Titre de niveau IV

Conçu en 1997 comme un outil d’évaluation commun à ses membres, le certificat FNEIJMA permet d’articuler les réalités de l’accession à la profession avec les formations musicales dispensées par les écoles. Il a une fonction de référent pour contribuer aux critères d’éligibilité des actions de formation de musicien.

Dès février 2008, le certificat est enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) et prends le titre de Musicien interprète des musiques actuelles, MIMA. Depuis, il peut également s’obtenir par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) conformément à la loi sur la formation continue tout au long de la vie. (Cf. Le titre MIMA)

Le diplôme européen EMMEN Diploma, European Professional Music Qualification

Le réseau européen EMMEN, European Modern Music Education Network, est une association internationale dont l’objet est la réflexion sur la pédagogie, la formation professionnelle et les activités dans le cadre communautaire des musiques actuelles. La FNEIJMA en est membre fondateur et a notamment contribué à l’élaboration de son diplôme.

Instances


La FNEIJMA est une association régie par la Loi de 1901, à ce titre elle s’est dotée d’un Conseil d’Administration et d’un Bureau dont les membres sont respectivement élus par l’Assemblée Générale et le Conseil d’Administration.

Le Bureau

Daniel Beaussier, Président
Noëlle Tatich, Vice-présidente
Loïc Lempereur, Secrétaire
Stéphane Riva, Trésorier

Le Conseil d'Administration

Stéphane Alaux, CIAM
Daniel Beaussier, EDIM
Sarah Boggs, MUSICAL’ISLE
Serge Ceccaldi, MUSIQUE & ÉQUILIBRE
Marc Chalosse, APEJS
Daniel Despagne, JAZZ ACTION VALENCE
Gérard Keryjaouen, TOUS EN SCÈNE
Gilles Labourey, IMFP
Loïc Lempereur, EF2M
Sandrine Mandeville, CEM
Philippe Metz, MUSIC’HALLE
Sébastien Pereaux, MAI
Willy Ramboatinarisoa, EMA
Stéphane Riva, ACP LA MANUFACTURE CHANSON
Didier Sallé, JAZZ À TOURS
Noëlle Tatich, ATLA
Michel Valera, LE CIM

Adhérer


Adhérer à la FNEIJMA c’est appartenir à un réseau engagé à défendre une éthique de l’enseignement, de la pratique et de la valorisation des musiques actuelles. (Cf. Charte)

La FNEIJMA est un organe de représentation permettant dans un premier temps d’accroître la visibilité des écoles adhérentes au niveau national et régional.

En effet, dans un second temps, la fédération se fait le relai des questions et des propositions des structures adhérentes auprès des institutions et des différents publics.

La FNEIJMA bénéficie notamment du soutien de la DGCA et du CNV depuis sa création.

La Fédération est un pôle de réflexion et de mutualisation des savoirs. Adhérer à la FNEIJMA c’est mutualiser ses expériences et ses connaissances en participant à des commissions de travail, bénéficier d’informations relatives au secteur des musiques actuelles et d’un accompagnement sur certains projets.

Enfin, la FNEIJMA permet aux écoles adhérentes de valoriser leur pratique pédagogique en proposant à leurs élèves de valider leur parcours par l’obtention d’un titre professionnel reconnu par l’État, le MIMA. (Cf. Le titre MIMA)

Modalités

Instance décisionnaire pour les demandes d’adhésion

Comme précisé par l’article 5 des statuts, le Conseil d’Administration statue lors de chacune de ses réunions sur les demandes d’admission présentées. Pour prendre sa décision le Conseil d’Administration procède à la désignation d’un « Instructeur », pour un mandat reconductible de trois ans, parmi les membres du bureau à la date de la nomination. L’Instructeur conserve ses prérogatives au-delà de l’échéance éventuelle de son mandat de membre du Bureau.

Procédure d’adhésion à la FNEIJMA

La procédure d’adhésion est enclenchée par la demande d’adhésion et se déroule en trois phases : constitution d’un dossier d’adhésion, instruction du dossier, décision du Conseil d’Administration

Constitution d’un dossier d’adhésion

L’administration de la fédération accuse réception de la demande d’adhésion par l’envoi de documents afférents à la fédération :

Il s’agit de pièces à conserver qui permettent de préciser les valeurs, les usages et les obligations que l’impétrant s’engage à respecter et à promouvoir par son adhésion à la FNEiJMA.

  • Les statuts de la FNEIJMA
  • Le Règlement Intérieur
  • La charte des écoles de la FNEIJMA,
  • La charte de bonne pratique
  • Une présentation de la fédération et de son fonctionnement

Par ailleurs, un dossier à compléter concernant l’activité de la structure candidate et des moyens mis en œuvre est à transmettre à l’instructeur. Ce dossier permet ensuite de renseigner la FNEIJMA sur l’adéquation entre le candidat, son projet, ses objectifs, ses moyens mis en œuvre, ses publics, son équipe d’encadrement, sa déontologie et les valeurs fondatrices de la FNEIJMA.

Partenaires


La FNEIJMA est soutenue par la DGCA (Direction Générale de la Culture Artistique, Ministère de la Culture et de la Communication), et le CNV (Centre national de la chanson et des Variétés).

logo_MCCLogo_CNV