Fneijma

Plus de 10.000 musiciens au service de la musique

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Solima est une chance pour les élus,
Entretien avec Stephan Le Sagère, directeur de la Fneijma
Dans la Lettre de la FNCC "ECHANGE" n° 65 de mars 2011, rubrique Grand entretien, réalisé par Vincent Rouillon

Quelques extraits :
. En tant que démocrate, on ne peut qu’appeler de ses vœux tout ce qui incite à la concertation, même au risque de l’échec. Car on ne peut pas laisser sur le bord du chemin des gens et faire comme si leur parole était inexistante. Et les musiques actuelles, par leur diversité, poussent à l’innovation, y compris pour ce qui est de la pratique démocratique.
. Le premier intérêt du Solima est de réunir tout le monde, de poser la question de l’existence de chacun et de sa contribution à l’intérêt général
. Le premier danger serait qu’il se réduise à une simple consultation pour révéler des obstacles à une politique décidée d’en haut et la faire valider par le terrain.
. L’enseignement, par exemple, se passe de multiples façons, dans les magasins de musique, à domicile, dans les Maisons de jeunes, dans les associations para-municipales, dans tous les locaux de répétition … Réduire une politique publique de l’enseignement à des SMAC et aux conservatoires ne peut en aucun cas constituer une vraie politique d’enseignement artistique
. La réalité, c’est que les écoles de droit privé constituent le socle de l’enseignement artistique du spectacle vivant, en particulier pour le théâtre, les musiques actuelles et la danse. Si le Solima pouvait aider cette compréhension, ce serait sûrement un pas vers l’efficacité
. La clef du Solima, c’est la volonté politique. Reconnaître a priori la valeur sociétale des musiques actuelles … leur accorder des moyens substantiels, à la hauteur des enjeux, …ne s’avère pas facile dans le contexte actuel de resserrement des budgets. Il ne reste donc que la possibilité du rééquilibrage,
. En fait, le Solima montre la voie de la sagesse politique, à savoir que, compte tenu des nombreuses difficultés pour gérer un pays, le rôle du politique sera plus maintenant un rôle d’animateur et d’arbitre que de directeur. Le Solima, c’est la chance pour lui de faire son apprentissage dans ce nouveau rôle d’animateur-arbitre du politique.

Accéder à l'entretien...

Rappel de la proposition de la Fneijma concernant la circulaire SMAC

Retrouvez ici le texte du Ministère de la Culture sur le Solima

Les résultats du MIMA sont là !
retrouvez la liste des reçus ...
ICI
Deux des 80 admis ont obtenu leur titre par validation des acquis de l'expérience (VAE)

Jazz et insertion professionnelle

Ceux qui pensaient que le Jazz n’avait plus de place au sein de la fédération seront rassurés. Mettant en pratique les conclusions de notre colloque de décembre 2008 sur le lien Formation/Diffusion, 4 écoles de la Fneijma ( Apejs, Music’halle, Jazz à Tours, IMFP) organisent une opération spécifique à cette esthétique, dans la perspective de l’insertion professionnelle de 4 groupes de musiciens issus de leurs écoles. Pour plus d’info, communiqué de presse ici

Pour des "Schémas d'Orientation de développement des lieux de Musiques Actuelles" (SOLIMA)

 
Lors des BIS de Nantes, a été présenté le texte SOLIMA. Les Schémas d’Orientation pour le Développement des Lieux de Musiques Actuelles (SOLIMA) ont pour objectif  de dégager des perspectives pour l’ensemble des lieux MA sur un territoire. Ils résulteront de processus de concertations portant spécifiquement sur les lieux MA, entre l’Etat, les collectivités et les acteurs. Les SOLIMA seront élaborés en référence au « Plan pour des politiques nationales et territoriales concertées en faveur des musiques actuelles » Téléchager le texte

Etude "Les publics , services et métiers de la répétition dans les lieux de musiques amplifiées/actuelles

Retrouver l'étude complète ICI

Envoyer PDF

La Déclaration d'intention à la création d'un espace inter fédéral des réseaux territoriaux et fédérations  des musiques actuelles ... aux BIS de Nantes

Les "Rencontres Nationales Politiques publiques et Musiques actuelles", qui se sont déroulées en ouverture des BIS de Nantes les 19 et 20  janvier dernier ont marqué la création d'un espace inter fédéral au niveau national des réseaux territoriaux et fédérations des musiques actuelles.

Ce texte d'intention a été signé et continue à l'être par les différentes structures fédératives du territoire français. Télécharger le texte...

Page 1 sur 4

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »
You are here: