Le/la candidat.e ne maîtrise pas parfaitement la langue française. Est-il possible de traduire les épreuves ?

Non, sauf s’il s’agit d’une traduction vers l’anglais.

En effet, la FNEIJMA propose dorénavant une traduction pour les épreuves écrites seulement, en anglais, mais n’autorise plus la traduction vers une autre langue.