Un·e candidat·e est en situation de handicap, quand dois-je avertir la FNEIJMA ? Et quelles informations fournir ?

Un·e candidat·e est en situation de handicap, quand dois-je avertir la FNEIJMA ? Et quelles informations fournir ?

L’organisme de formation partenaire a la responsabilité d’indiquer à la FNEIJMA, dès le début de la formation du·de la candidat·e, une situation de handicap si celle-ci est de nature à perturber la performance du·de la candidat·e dans l’une ou l’autre des épreuves.

Dès réception de l’information par la FNEIJMA, un rendez-vous sera fixé entre l’équipe de la FNEIJMA et le·la responsable pédagogique du·de la candidat·e afin d’étudier ensemble les adaptations d’épreuves nécessaires.

L’organisme de formation devra également fournir les documents de reconnaissance RQTH et les éventuelles recommandations de l’équipe médicale du·de la candidat·e.

Des aménagements d’épreuves seront mis en œuvre par la FNEIJMA, en fonction de la réglementation et des besoins spécifiques du·de la candidat·e concerné·e.