Que doit faire un organisme de formation lorsqu’il est centre d’examen des épreuves écrites ?

L’organisme de formation qui est centre d’examen des épreuves écrites doit :

  • mettre à disposition une salle (ou plusieurs dans le cas de candidat.e.s mal voyant.e.s nécessitant un·e secrétaire),
  • des chaises et tables en nombre suffisant (1/candidat.e),
  • une chaîne hi-fi avec lecteur CD,
  • une pendule.

La présence d’un.e examinateur·rice est nécessaire pendant toute la durée des épreuves écrites. La présence d’une seconde personne est nécessaire lorsque des candidat.e.s se présentent au repassage car ils/elles ne rentrent pas en salle d’examen en même temps que les autres candidat.e.s.

Les copies vierges d’examen des épreuves écrites sont envoyées par la FNEIJMA quelques jours avant la date des épreuves écrites ainsi qu’un document rappelant le cahier des charges que doit suivre l’organisme de formation pour la mise en œuvre des épreuves.

Les sujets et supports d’examen, les copies vierges restantes et les copies complétées par les candidat.e.s doivent être retournés à la FNEIJMA par courrier postal dès la fin de l’épreuve. Il est formellement interdit au centre d’examen de conserver tout document d’examen et de le réutiliser à des fins pédagogiques sans accord préalable de la FNEIJMA.