Comment se déroule l’épreuve d’exécution du morceau imposé ?

La FNEIJMA fournit 4 listes de 6 morceaux, soit 24 au total. Dans chacune d’elles, le/la candidat.e choisit 1 morceau à présenter devant le jury, soit 4 au total.

L’un de ces 4 morceaux est choisi par le jury pendant l’exécution du morceau libre par le/la candidat.e.

Le/la candidat.e l’exécute alors sans partition, accompagné·e par les musiciens accompagnateurs seulement (basse, batterie, guitare, chant). Il/elle est placé en situation de sideman/sidewoman et doit suivre les consignes des musicien.nes accompagnateur.rices (tempo, changements de structure, interprétation binaire/ternaire, etc.).

 Réglementation du morceau imposé :

  • Aucun.e autre musicien.ne extérieur.e n’est autorisé.e à accompagner le/la candidat.e.
  • Le/la candidat.e doit pouvoir jouer sa propre partie. Il/Elle doit également être capable d’interpréter la ligne mélodique, faire un contrechant, improviser.
  • Pour les candidat.es en musiques électroniques, le.la candidat.e veillera à s’aménager un espace de jeu en direct (ex : travail sur des effets, partie jouée en direct au clavier, su pad ou contrôleur MIDI…) lors de son passage devant le jury.
  • Les 24 titres de la liste de morceaux imposés sont fournis aux candidat.e.s par titre de référence. C’est ce dernier qui fera référence quant à la tonalité et à la structure.
  • Le/La candidat.e ne peut en aucun lire la partition ou les paroles pendant son interprétation.

Seul.es les candidat.es vocalistes sont autorisés à transposer un morceau imposé, pour des raisons de tessiture uniquement.