Titre MIMA

En concertation avec les partenaires de la filière des musiques actuelles, la FNEIJMA a créé en 1997 la toute première certification pour les musicien·nes interprètes des musiques actuelles, le certificat FNEIJMA. Enregistré depuis 2008 au Répertoire National de la Certification Professionnelle sous l’appellation titre MIMA, il compte à ce jour plus de 1800 titulaires.

Le MIMA est un titre de niveau IV qui atteste que son·sa titulaire dispose des compétences et des connaissances nécessaires à l’exercice du métier de musicien·ne interprète des musiques actuelles.

Il permet à son·sa titulaire d’entrer et/ou de se maintenir dans la vie professionnelle et/ou de poursuivre des études musicales. Le titre MIMA permet l’admission aux concours d’entrée dans les Pôles supérieurs de musique préparant au Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien et à la Licence de Musicologie (en lien avec une université).

Il peut s’obtenir à l’issue d’une formation ou par la VAE (validation des acquis de l’expérience) et chaque bloc de compétences est accessible indépendamment des autres, conformément à la réglementation légale en vigueur.

Le titre MIMA est une marque déposée à l’INPI et seule la FNEIJMA peut le délivrer et habiliter des centres de formation à préparer des candidats.

Titre MIMA à l’issue de la formation

Pour obtenir le titre MIMA à l’issue d’une formation, il est nécessaire de suivre un cursus de formation, adapté à chaque individu, au sein d’une des écoles habilitées par la FNEIJMA, qui répondent à des critères qualité stricts.

Titre MIMA par la VAE

Une Validation des Acquis de l’Expérience (ou VAE) est un droit pour « toute personne justifiant d’une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat ou ayant exercé des responsabilités syndicales ou occupé une fonction de conseiller municipal, de conseiller général ou de conseiller régional en rapport direct avec le contenu de la certification visée de demander la validation des acquis de son expérience prévue à l’article L. 6411-1 du Code du travail ».

Par une reconnaissance des activités visées par la certification (salariées, non salariées, bénévoles ou de volontariat, de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel), la VAE permet d’accéder au titre MIMA, dans sa globalité ou en partie, au même titre que la formation initiale ou continue.

En savoir plus

Public concerné : instrumentistes et chanteur·euses ayant une pratique professionnelle de musicien·ne interprète des musiques actuelles d’au moins un an.

Prérequis : justifier (bulletins de salaire, attestation de travail ou d’activité, témoignages, documents de communication, etc.) d’au moins un an d’activité de musicien·ne interprète des musiques actuelles (équivalence : 507 heures).

Chaque bloc de compétences est accessible indépendamment des autres. Si vous avez déjà validé un des blocs du titre MIMA et ne souhaitez qu’une VAE sur 1 ou 2 blocs, contactez-nous.

Pour tout renseignement, devis ou inscription, contactez la référente VAE de la FNEIJMA : vae@fneijma.org

> Téléchargez les informations sur la VAE pour l’obtention du titre MIMA : guide du titre MIMA par la VAE

> Téléchargez les informations sur le financement de la VAE : guide financement VAE

> Téléchargez les informations sur le financement de la formation professionnelle : guide financement

Inscription 2020

À partir de cette page, vous pouvez procéder à votre inscription à l’examen pour l’obtention du titre MIMA. Cette page d’inscription est réservée aux candidat·es ayant suivi une formation (pas de candidat·es libres, ni de VAE).

Les inscriptions et ré-inscriptions 2020 seront ouvertes du 2 mars au 17 avril 2020.

En savoir plus

24e promotion

Modalités d’inscription 2020

Pour se porter candidat·e aux épreuves, il faut :

  • Être stagiaire d’une école adhérente et habilitée par la FNEIJMA,
  • Passer les épreuves d’admissibilité organisées au sein de l’école dont vous êtes stagiaire,
  • S’engager à répondre au questionnaire FNEIJMA portant sur votre parcours professionnel,
  • Avoir lu et approuvé le règlement de l’examen (Accéder au guide MIMA),
  • S’inscrire impérativement avant le 17 avril 2020,
  • Envoyer au responsable pédagogique de votre école un chèque à l’ordre de la FNEIJMA d’un montant de 130 euros si vous passez tous les blocs. Si vous ne souhaitez passer que le bloc 1, le montant à régler sera de 110 euros, pour le bloc 2 le montant à régler sera de 40 euros et pour le bloc 3 le montant à régler sera de 60 euros. Ces indications tarifaires ne sont valables que pour une première inscription au MIMA. Pour les candidat·es devant repasser certaines épreuves, les tarifs de chaque épreuve sont indiqués sur le formulaire. Dans tous les cas, indiquer au dos du chèque vos nom et prénom.

Si toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez procéder à votre inscription ou réinscription en vous dirigeant vers ce lien : Formulaire 2020 inscription et réinscription.

Toute demande d’information ou question sur les résultats du MIMA doit impérativement être adressée à votre organisme de formation. La FNEIJMA ne pourra répondre directement aux candidat·es.

Candidat·es 2020

Vous êtes inscrit·e ou réinscrit·e aux épreuves du titre MIMA après avoir suivi une formation au sein d’une école habilitée ?

Retrouvez ici les informations utiles, sujets et liens des épreuves de contrôle continu (fiche technique, cas pratique).

En savoir plus

Toute demande d’information ou question sur les résultats du MIMA doit impérativement être adressée à votre organisme de formation.La FNEIJMA ne pourra répondre directement aux candidat·es.

Retrouvez dans notre guide toutes les informations concernant le titre MIMA et le déroulement des épreuves.

Calendrier 2020, modifié

2 mars/17 avril : inscriptions, sur ce site

16 juin : mise à disposition des sujets de fiche technique et cas pratique, sur ce site

28 juillet : rendu des fiches techniques et cas pratique, sur ce site

1er septembre : rendu de la partition du morceau libre, directement à votre école

14 septembre : épreuves écrites, dans le centre d’examen indiqué sur votre convocation

14-20 septembre : épreuves de mise en situation pratique, dans le centre d’examen indiqué sur votre convocation

Résultats : fin octobre 2020

Fiche technique

Sujet

Je dépose ma fiche technique, avant le 28 juillet 2020.

Cas pratique

Formulaire à compléter et valider avant le 28 juillet 2020.

27 écoles adhérentes de la FNEIJMA forment actuellement au titre MIMA.

1838 certifié·es à ce jour.

71% de réussite au titre MIMA (chiffres 2019).

89% des titulaires sont inséré·es dans le secteur de la culture (musique, audiovisuel, théâtre) dans les deux ans suivant l’obtention du titre (étude d’insertion sur les titulaires 2017).