MIMA

En 2022, le MIMA verra sa dernière session d’évaluation, réservée aux candidat·es ayant besoin de repasser une ou plusieurs compétences.

Une nouvelle certification, l’AMMA, d’un niveau supérieure, est mise en place.

En concertation avec les partenaires de la filière des musiques actuelles, la FNEIJMA a créé en 1997 la toute première certification pour les musicien·nes interprètes des musiques actuelles, le certificat FNEIJMA. Enregistré de 2008 à 2020 au Répertoire National de la Certification Professionnelle sous l’appellation titre MIMA, il compte à ce jour plus de 2020 titulaires.

Le MIMA atteste que son·sa titulaire dispose des compétences et des connaissances nécessaires à l’exercice du métier de musicien·ne interprète des musiques actuelles. Il permet à son·sa titulaire d’entrer et/ou de se maintenir dans la vie professionnelle et/ou de poursuivre des études musicales.

Le MIMA se compose de 3 blocs de compétences, chaque bloc étant accessible indépendamment des autres, conformément à la réglementation légale en vigueur :

  • Bloc 1 : Interpréter une œuvre de musiques actuelles.
  • Bloc 2 : Enregistrer un projet musical.
  • Bloc 3 : Promouvoir et développer un projet artistique et musical.
En savoir plus

Les candidat·es validant les trois blocs obtiennent le certificat MIMA.

Les candidat·es validant un ou plusieurs blocs obtiennent une attestation de validation des blocs concernés.

Le MIMA est une marque déposée à l’INPI et seule la FNEIJMA peut le délivrer et habiliter des organismes de formation à préparer des candidat·es.

Le MIMA est accessible aux personnes en situation de handicap.

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez nous contacter par email.

MIMA à l’issue de la formation

Pour obtenir le MIMA, il est nécessaire de suivre un cursus de formation, adapté à chaque individu, au sein d’une des écoles partenaires la FNEIJMA, qui répondent à des critères qualité stricts.

Pour obtenir le guide détaillé du MIMA, contactez votre organisme de formation partenaire.

Calendrier 2022

En savoir plus

Épreuves d’admissibilité : jusqu’au 25 avril 2022
Épreuves de contrôle continu : à rendre au plus tard le 20 mai 2022
Épreuves écrites : 3 juin 2022
Épreuves de mise en situation pratique : 20 juin au 1er juillet 2022

Résultats : envoyés individuellement au plus tard le 29 juillet 2022

Ces dates sont données sous réserve de modifications.

Inscription 2022

À partir de cette page, vous pouvez procéder à votre inscription à l’examen pour l’obtention du MIMA. Cette page d’inscription est réservée aux candidat·es ayant suivi une formation dans l’un des organismes de formation partenaires de la FNEIJMA (pas de candidat·es libres, ni de VAE).

Les inscriptions et ré-inscriptions 2022 seront ouvertes du 28 mars au 8 avril 2022.

Les inscriptions et ré-inscriptions 2022 sont réservées aux stagiaires ayant déjà passé les épreuves du MIMA entre 2019 et 2021 et ayant échoué à une ou plusieurs compétences, et aux stagiaires ayant entamé leur formation préparatoire au MIMA avant août 2020 (cursus de 3 ans).

En savoir plus

Modalités d’inscription 2022

Pour pouvoir se porter candidat·e aux épreuves, il faut :

  • Être stagiaire d’une école adhérente et partenaire de la FNEIJMA,
  • Passer les épreuves d’admissibilité organisées au sein de l’école dont vous êtes stagiaire,
  • S’engager à répondre au questionnaire FNEIJMA portant sur votre parcours professionnel,
  • Avoir lu et approuvé le règlement de l’examen,
  • S’inscrire impérativement avant la date limite du 8 avril 2022 ,
  • Contacter le·la responsable pédagogique de votre école pour le règlement des frais d’inscription correspondant aux épreuves que vous repassez (50€/épreuve écrite, 150€/épreuve pratique).

Si toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez procéder à votre inscription ou réinscription.

Toute demande d’information ou question doit impérativement être adressée à votre organisme de formation. La FNEIJMA ne pourra répondre directement aux candidat·es.

Candidat·es 2022

Vous êtes inscrit·e ou réinscrit·e aux épreuves du MIMA après avoir suivi une formation au sein d’une école partenaire ?

Retrouvez ici les informations utiles.

Toute demande d’information ou question doit impérativement être adressée à votre organisme de formation. La FNEIJMA ne pourra répondre directement aux candidat·es.

En savoir plus

Vous pouvez retrouver dans le guide (disponible auprès de votre organisme de formation) toutes les informations concernant le MIMA et le déroulement des épreuves.

Épreuves de contrôle continu 2022

Les sujets et périmètres des épreuves de contrôle continu seront disponibles auprès de votre organisme de formation dans le courant du 2e trimestre 2022.

Les épreuves concernées : adaptation d’un extrait musical / fiche technique / partition de morceau libre / cas pratique.

21 écoles adhérentes de la FNEIJMA forment actuellement à l’AMMA et à la certification IOMA

2020 certifié·es MIMA (1997-2021)
94 certifié·es IOMA (2021)

79% de réussite au MIMA (chiffres 2021)
85% de réussite au IOMA (chiffres 2021)

86% des titulaires du MIMA sont inséré·es dans le secteur des musiques actuelles dans les 2 ans suivant l’obtention du titre (moyenne sur les titulaires 2016-2019)

La certification qualité a été délivrée au titre des catégories d’actions suivantes :
 Actions de formation
Validation des acquis par l’expérience