Le titre MIMA

La FNEIJMA a créé en 1997 la première certification pour les artistes-interprètes des musiques actuelles, enregistrée au RNCP dès 2008, et qui compte à ce jour plus de 1800 titulaires.

Ce titre de Musicien Interprète des Musiques Actuelles – MIMA, de niveau IV, certifie les compétences et les savoir-faire nécessaires à l’activité du·de la musicien·ne interprète des musiques actuelles. Il est un repère dans le parcours de professionnalisation et la concrétisation d’un projet artistique personnel pour les stagiaires en formation des structures adhérentes de la FNEIJMA, seules habilitées à former et présenter des musicien·nes à ce titre.

Le titre MIMA participe à l’élaboration d’un objectif commun de formation aux musiques actuelles et à la structuration du secteur. Il peut s’obtenir à l’issue d’une formation ou par la VAE (validation des acquis de l’expérience), conformément à la réglementation légale en vigueur.

Quelques chiffres

27 écoles adhérentes de la FNEIJMA forment actuellement au titre MIMA.
1838 certifié·es à ce jour.
71% de réussite au titre MIMA (chiffres 2019).
89% des titulaires sont inséré·es dans le secteur de la culture (musique, audiovisuel, théâtre) dans les deux ans suivant l’obtention du titre (étude d’insertion sur les titulaires 2017).

 

 

 

 

 

Contenu